Comment attirer plus de jeunes filles dans les filières STEM ?

3 Déc 2018STEM

À l’avenir, chaque métier revêtira un aspect technologique. C’est pourquoi les mœurs doivent changer pour réaliser que les filières STEM ne sont pas faites que pour les hommes. Bien au contraire !

Les femmes dans l’univers de la programmation

Si l’univers de la programmation informatique est aujourd’hui un milieu majoritairement masculin, les femmes ont pourtant joué un rôle prépondérant dans l’histoire du logiciel, rôle qui demeure injustement méconnu.Les exemples de femmes qui excellent dans les filières STEM ne manquent pas.
Cependant, elles sont complètement ignorées.

ll suffit de citer :

  • Ada Lovelace, cette femme du XIXe siècle a écrit le tout premier algorithme informatique !
  • Grace Hopper, qui en 1952, est devenue l’inventrice du premier compilateur (logiciel qui traduit un langage de programmation en un autre) ! Cela a permis aux programmeurs d’utiliser le quasi-anglais au lieu du code binaire de la machine
  • Margaret Hamilton, la femme qui a fait atterrir l’homme sur la lune, grâce au développement du logiciel de priorisation des tâches qui va s’avérer vital à la mission Apollo11

Et pourtant lorsqu’on demande de citer des informaticiens, les deux noms qui reviennent le plus souvent sont Bill Gates et Steve Jobs.

Non, les filières STEM ne sont pas faites que pour les garçons

Mais que s’est-il donc passé entre temps ?
Ce phénomène est analysé par les chercheurs comme le résultat de processus d’exclusion ou d’auto-exclusion. Heureusement, les jeunes filles ne croient pas aux stéréotypes liés au genre.
Elles ne pensent pas, par exemple, que les garçons sont meilleurs qu’elles dans les disciplines STEM. Évidemment que les filles sont aussi fortes en maths que les garçons !
Or les jeunes filles perdent tout intérêt pour les disciplines STEM à 14 ans, alors que cette passion ne naît en moyenne que vers 12 ans.

Il faut changer la donne ! Il faut enseigner le code aux filles !
L’enseignement de la programmation dès le plus jeune âge peut contribuer à réduire ces inégalités.

Robogenie favorise l’apprentissage de la programmation pour les filles

Cette situation nous motive encore davantage à attirer toujours plus de jeunes filles à nos cours de programmation robotique !

Voir tous nos cours

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter, suivez toute l'actualité de la programmation robotique et profitez d'offres en avant-première !

Rejoignez notre communauté !

Pin It on Pinterest